L’ÉCONOMUSÉE la huilière verra le jour

à St-Urbain

LE VENDREDI 9 FÉVRIER 2018
PAR PIERRICK LACROIX

Le gouvernement du Québec accorde 341 800$ au Centre de l’émeu de Charlevoix, situé à Saint-Urbain, pour l’aider à implanter l’économusée La Huilière, un projet qui dépasse le million de dollars.

Le gouvernement du Québec accorde 341 800$ au Centre de l’émeu de Charlevoix, situé à Saint-Urbain, pour l’aider à implanter l’économusée La Huilière, un projet qui dépasse le million de dollars.

La députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré  a fait l’annonce de l’aide financière cet avant-midi à St-Urbain au nom de la ministre du Tourisme. Du montant accordé, 100 000$ proviennent de l’Entente de partenariat régional en tourisme.

Caroline Simard explique que cet attrait touristique bonifiera l’offre de la région et prolongera la durée des séjours. La transformation de produits réjouit aussi l’élue.

L’Économusée de la huilière sera le 5e de ce réseau québécois dans notre région. Un bâtiment de 1900 pieds carrés sur deux étages sera construit. Sept emplois seront créés. La propriétaire s’attend à ce que le nombre de visiteurs triple en deux ans pour dépasser les 15 000.

Le projet comprend l’aménagement d’une boutique renouvelée, d’un centre de transformation et d’une aire de dégustation. Raymonde Tremblay voulait réaliser cet ambitieux projet depuis plusieurs années afin de consolider le développement de son entreprise.

La préfet de la MRC de Charlevoix et mairesse de Saint-Urbain, Claudette Simard, voit dans ce projet « une grande fierté pour sa municipalité » qui, au fil des ans, s’est taillé une place de choix dans l’industrie agroalimentaire.

L’ouverture de l’économusée est prévue pour ce printemps.