DEVENIR UN ÉCONOMUSÉE

UN MODÈLE D'AFFAIRES

 

L’ÉCONOMUSÉE est également un modèle d’affaires qui permet à l’artisan de rendre économiquement rentable l’exercice de son métier, contribuant ainsi à perpétuer de façon viable ce savoir-faire patrimonial.

Le concept rend possible la rencontre de l’artisan avec son public. Le visiteur est accueilli chez l’artisan qui lui ouvre son atelier de travail et qui partage son savoir-faire. L’ouverture de l’atelier permet de nombreux échanges avec le public, échanges qui rendent compte de la passion et de la contribution significative des artisans à la préservation du patrimoine culturel immatériel. Par les visites guidées tarifées et les ventes additionnelles de produits de sa boutique, l’artisan ajoute des revenus à son entreprise et fait circuler ses produits au-delà de sa région. Ce pôle touristique distinctif qu’est un économusée participe à la création d’emplois et à la vitalité des communautés dans sa région.

Être membre

La SRÉ soutient les artisans propriétaires d’entreprises qui se démarquent depuis plus de 25 ans. Elle a fait la preuve de sa grande expertise à évaluer les projets touristiques valorisant le patrimoine culturel avec toutes les compétences nécessaires pour appuyer le développement de produits touristiques de très haute qualité.

Être membre de la SRÉ vous place au cœur d’un réseau qui maîtrise l’ensemble des variables requises pour assurer le développement pérenne de votre entreprise. Et pour vous distinguer avec une offre de calibre mondial.

La SRÉ vous offre donc un encadrement d’affaires performant ayant fait ses preuves avec le modèle d’entreprise ÉCONOMUSÉE et un appui formel en commercialisation de votre produit distinctif autour de ses marques Artisan à l’oeuvre et ÉCONOMUSÉE.

La SRÉ agit en tout temps dans votre intérêt et a à cœur le développement de votre entreprise.

AVANTAGES

  1. DÉVELOPPEMENT DE L’OFFRE TOURISTIQUE
  2. ÊTRE EN RÉSEAU AU QUÉBEC ET À L’INTERNATIONAL
  3. GESTION DE PROJET D’IMPLANTATION OU DE BONIFICATION DE L’EXPÉRIENCE
  4. RECHERCHE DE FINANCEMENT
  5. MISE EN CIRCUIT DE SES MEMBRES
  6. CONNAISSANCES STRATÉGIQUES
  7. CAPACITÉS CONCURRENTIELLES
  8. PROMOTION
  9. VALORISATION DE LA MARQUE ÉCONOMUSÉE
  10. REPRÉSENTATION
  11. PROFESSIONNALISATION
  12. COMMUNICATIONS

LE SUCCÈS DU CONCEPT ÉCONOMUSÉE

 

 

 

 

 

Le succès du concept ÉCONOMUSÉE repose dans un premier temps sur un solide processus d’accompagnement de l’entreprise.  En second lieu, ce sont les améliorations apportées dans l’entreprise qui deviennent des vecteurs de croissance :

 

  • Amélioration notable des infrastructures d’accueil, de visites et de ventes ;
  • Amélioration de l’expérience client-visiteur dans l’entreprise par le contact avec l’artisan, la découverte du processus de fabrication de produits locaux et authentiques ;
  • Augmentation des revenus (ventes de produits et visites guidées tarifées) par une expérience client bonifiée ou par un achalandage accru ;
  • Adaptation rapide aux besoins des clientèles par un contact direct avec celles-ci ;
  • Accroissement de la visibilité provenant de l’appartenance au réseau ÉCONOMUSÉE ;
  • Accroissement des revenus de l’entreprise permettant d’investir dans de nouveaux équipements et le développement de nouveaux canaux de distribution (autres membres du réseau ÉCONOMUSÉE, ouverture de boutiques en milieu urbain, marchés publics, foires commerciales, épiceries, SAQ) afin de maintenir sa compétitivité.

Qui peut devenir membre ?

La SRÉ est un réseau d’artisans, c’est-à-dire de personnes qui exercent un art manuel ou utilisent une technique traditionnelle ou inspirée de la tradition, dont le travail consiste à fabriquer des objets individualisés dans lesquels ils peuvent exprimer leur savoir-faire et leurs talents pour en tirer un revenu. Le cœur d’un ÉCONOMUSÉE est l’artisan à l’oeuvre, bref, « celui qui gagne sa vie ».

La SRÉ cherche à attirer des artisans créatifs qui exercent des métiers issus d’un savoir immatériel. Ils sont les acteurs du patrimoine culturel d’une collectivité et en définissent son identité par leur savoir-faire :

  • Savoir, témoin intangible inscrit dans le terroir, la tradition, la transmission ;
  • Faire, témoin tangible d’un type d’activité économique caractérisé par son aspect artisanal et la transformation d’une matière première pour lui donner une valeur ajoutée.

 

 

 

 


Un artisan peut se définir comme une personne qui, dans le but d’en tirer un revenu :

  • exerce une activité professionnelle ;
  • travaille à son propre compte ;
  • fabrique des objets utilitaires en nombre limité ;
  • assure la plupart des étapes de fabrication ;
  • est installé généralement dans un atelier.

 

Il réalise une production à caractère artisanal :

  • fondée sur le travail manuel et mécanisé ;
  • réalisée à l’aide d’un outillage réduit ;
  • inspirée de la tradition tout en intégrant les changements technologiques.

LES CRITÈRES DE SÉLECTION DES ARTISANS

  • Être une entreprise privée à but lucratif, une coopérative de travailleurs ou un OBNL en activité depuis plus de trois ans.
  • Utiliser une technique ou un savoir-faire traditionnel ou inspirés de la tradition pour confectionner ses produits.
  • Réaliser des produits dont la qualité est reconnue.
  • Avoir la capacité et le désir d’innover dans sa production.
  • Être en production durant toute l’année et ouvrir ses portes au public durant au moins quatre (4) mois par année ou accepter d’ouvrir ses portes au public durant au moins quatre (4) mois par année.
  • Générer un chiffre d’affaires de plus de soixante-quinze mille dollars (75 000 $) par année (Québec) et démontrer sa rentabilité financière.
  • Démontrer un intérêt marqué à recevoir des visiteurs.
  • Par sa localisation, démontrer un potentiel d’attractivité.
  • Exercer ses activités dans des bâtiments ayant les espaces nécessaires pour implanter l’ÉCONOMUSÉE et recevoir des visiteurs (15 à 20 personnes à la fois) ou avoir l’intention de se doter de tels espaces.
  • Exercer ses activités sur un site et dans des bâtiments de qualité.

À cela s’ajoutent des considérations telles qu’être reconnu par ses pairs, bénéficier de l’appui du milieu touristique, économique et politique, et, surtout, être animé par la passion de transmettre un savoir-faire.

 

 

 

Pour plus d’informations :

Mélanie Dassylva
Directrice du développement des affaires et de l’expérience économuséale

T.  418-694-4466
melaniedassylva@economusees.com